23 décembre 2008

10

5 - PARIS ET LA NORMANDIE  (1896-1901) Maurice Maeterlinck, quinze ans après avoir quitté le collège, disait encore à Georgette Leblanc "n’avoir pu encore se dégager de l’emprise jésuitique" ; il en distinguait "la marque indélébile sur sa vie et sur son être." En 1896, entre Gand et la maison de campagne en Vendée prêtée par des amis pour les vacances, Maurice Maeterlinck écrit : "Aglavaine et Sélysette", drame en cinq actes. Oeuvre qui révèle un tournant idéologique, et au sujet de... [Lire la suite]
Posté par Maxence29 à 00:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]