24 décembre 2008

9

3 - LES ANNEES DE PELLEAS (1892-1894) Le 13 février 1892, dans une lettre à Lacomblez, Maurice Maeterlinck espère finir le mois suivant "Pelléas et Mélisande". "J'en ai plein le dos de la littérature et de ce vain travail de cheval aveugle..." Dans une autre missive, il demande à son ami Le Roy un prêt pour payer son nouveau vélo : tandis qu’il demande dans une autre encore à Verhaeren que l’on aide Paul Claudel. On peut le trouver tous les dimanches matin jusqu'à 11h30 à Gand chez ses parents.L’éditeur... [Lire la suite]
Posté par Maxence29 à 00:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]