28 décembre 2008

5

De septembre 1874 à 1881, il vit les années les plus pénibles de son existence, lorsque ses parents, tenus par leur classe sociale et leur fortune, choisissent de le mettre, comme son frère Ernest, dans les mains des bons Jésuites du Collège Sainte-Barbe, au bord de la Lys, dans des bâtiments vétustes et laids où le manque de propreté et d’hygiène étaient flagrants, sans parler des "repas grossiers et bouillaqués, comme on dit dans le midi" qui soulevaient son dégoût. De ce collège, tel qu’il existait alors,... [Lire la suite]
Posté par Maxence29 à 00:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]