Soixante années se sont écoulées depuis sa mort.
En cette année anniversaire je mets en ligne mon travail sur Maurice Maeterlinck.


Maeterlinck_1


Avant-propos

"Ma vie est tout simplement l'histoire d'un homme avec une plume et du papier."
                                                                                                            
"Biographiquement, il n'y a rien à dire, sinon que je suis né le 29 août 1862. Biographiquement vous trouverez la liste de mes volumes avec la date de leur publication. N'est-ce pas à ceci que doit se réduire l'histoire d'un homme de lettres?"                                                                                                      

                                                                                         Maurice Maeterlinck.

Si j’avais accepté cette évocation personnelle de son oeuvre, si je n’avais pas eu envie d’aller au-delà de cet orgueil masqué, de cette pudeur simplificatrice, de cette modestie affichée qui conduit à cette réduction chronologique, il ne m’aurait pas été donné de vivre les joies, les bonheurs, de vibrer aux plaisirs que m’ont apportés les sept années de recherches, de quêtes et d’enquêtes à la découverte de l’Homme Maeterlinck, de ses relations, de ses émotions, des femmes qui ont partagé sa vie et des maisons qui ont accueilli son histoire.

Au delà de souvenirs attachés à certaines dictées extraites de "La Vie des Abeilles", ma première rencontre concrète avec Maurice Maeterlinck a eu lieu à la Villa Orlamonde au cap de Nice. Après avoir traversé de nombreux lieux très chargés d'histoires, mon chemin de vie m’a amenée à résider quelques temps dans cette villa devenue le Palais Maeterlinck. Cet ensemble immobilier, même si le temps lui avait causé quelques plaies ou restructurations, était tout empreint d’une atmosphère particulière qui a éveillé immédiatement ma curiosité et une soif de connaître cet homme à la fois fait de lumière et d'ombre.

Ne trouvant aucune mémoire de son passé sur place, je suis partie à la recherche de documents me permettant de mieux comprendre cette maison et les raisons du choix de l’écrivain-poète pour ce lieu. Au début, j’ai réussi, très vite à découvrir quelques ouvrages publiés en Belgique, et les témoins poussiéreux de son œuvre, oubliés sur quelques étagères. Mais peu m’importait, dans ma hâte de découvrir, de savoir, tout indice était précieux. Cette quête commencée chez les bouquinistes, ces premières lectures furent passionnantes et débouchèrent sur des rencontres captivantes de personnes ayant partagé ou côtoyé la vie de Renée et Maurice Maeterlinck.

Ces premiers pas enchanteurs ont conforté et éveillé en moi une soif de découverte et un intérêt de plus en plus vif pour cet homme. J’ai alors choisi Orlamonde et les différentes résidences occupées par Maurice Maeterlinck comme fil d’Ariane. Les origines de cette villa et son histoire, révélées par les archives de la ville de Nice, sont tout aussi tumultueuses et énigmatiques que la vie des hommes qui l’ont construite ou habitée. Je découvris ainsi, non sans surprise, que l’appartement que j’occupais avait été aménagé dans l’ancien salon violet du couple Maeterlinck.

Etait-ce ce lieu, les multiples difficultés à réunir les pièces du puzzle de sa vie ou le plaisir des rencontres, mais tout cela constitua pour moi une source enivrante de motivations et me permit de consacrer, avec un bonheur sans cesse enrichi, les années qui viennent de s’écouler à écrire cette bibliographie.

Cette bibliographie je l’ai construite à l’image de celle que j’aurais aimé trouver à mon arrivée au Palais Maeterlinck. J’ai fait ainsi le chemin inverse de celui que j’avais imaginé, mais peu importe, j’y ai trouvé mon "Oiseau Bleu".

Aujourd’hui, mon souhait serait que cette biographie soit une source pétillante et vivifiante, appelant au plaisir de la redécouverte des lieux de vie et de l’œuvre attachante de cet auteur belge, flamand, qui écrivait en français et qui aimait tant la Côte d’Azur.

 

Maxence
                         Le petit carnet de Maxence