Notes Chapitre 6

A la réception chez Messager pour la présentation de l'œuvre aux différents interprètes, le chef d'orchestre note : "Debussy au piano fit entendre sa partition, chantant tous les rôles de sa voix caverneuse et profonde, qui l'obligeait souvent à transposer à l'octave inférieure, mais dont les accents devenaient peu à peu irrésistibles. L'impression produite par cette musique ce jour-là fut, je crois unique. D'abord, une sorte de méfiance, de résistance, puis une attention de plus en plus soutenue, l'émotion gagnant peu à peu, et les dernières notes de la Mort de Mélisande tombant dans le silence et les larmes. Tous, à la fin, étaient transportés, emballés et brûlaient du désir de se mettre au travail le plus tôt possible."